Des livres pour comprendre bébé: Le bébé gastronome

DSC09829.JPG

Le rapport de bébé à la nourriture… Un monde peu connu que j’avais envie d’explorer en empruntant ce petit livre à la médiathèque. J’ai tellement aimé que j’attaque le reste de la collection! 

La quatrième de couverture est intrigante: je me pose justement ces questions (pour la suite, car jusqu’ici tout va bien, pousinette goûte à tout!), et je n’ai que quelques pistes pur y répondre.

DSC09645

Ce petit livre (format d’une enveloppe, 95 pages, en vente au prix de 6,90 euros, voici un lien) se lit agréablement: ni prose pompeuse, ni vulgarisation à outrance. Il se veut explicatif et non directif, pour « donner une compréhension suffisante aux parents et leur permettre de faire leurs propres choix pédagogiques ».

J’ai pris beaucoup de plaisir à le lire. 🙂

Je vous propose un petit résumé, qui bien sur n’enlève rien à une lecture si le thème vous intéresse! 🙂 (J’ai un peu peur de spoiler… Peut-on spoiler un essai scientifique? 😀 )

Hum les papilles en éveil!

D’abord une super définition du goût, qu’il vaudrait mieux appeler « flaveur » car il comprend les 5 sens et pas seulement le goût: on sent la nourriture, on touche sa texture, on regarde ce qu’on mange et même le bruit entre en jeu (c’est croustillant, ça craque!).

Le goût se forme très tôt, le lait donné les premiers mois peut orienter les futurs choix alimentaires. (Le lait maternel ouvre à la palette de saveurs du régime de la mère.)

La période de 0 à 2 ans, appelée « l’âge d’or des papilles », est une période clé: plus l’enfant découvre de saveurs pendant cette période, meilleures sont ses chances de manger varié par la suite.

Evidemment, la nourriture faite à la maison est préférable: la compote du commerce à toujours le même goût par exemple, alors que les compotes maison, faites avec des pommes de variétés différentes, font découvrir plein de nuances aux papilles!

Plusieurs tentatives sont souvent nécessaires pour que bébé apprécie un aliment.

L’important n’est pas qu’il mange de tout mais qu’il développe une certaine curiosité sensorielle. On peut faire des petits jeux, parler de ce qu’on mange! « Pas de recette miracle, de la patience et du plaisir! »

Les babines pleines de compote!

Finis ton assiette

A partir de 2 ans, la période est bien plus complexe: « non! » 😀 Ca va en général mieux vers 7 ans.

Les goûts se stabilisent vers l’âge de 3 ans: c’est tôt, ça vaut le coup de faire un effort!

La néophobie (peur du nouveau) est normale. Un bébé rat, même mort de faim, ne mangera que si un rat adulte mange avant lui. Reflexe de survie! Le bébé ne sait pas que les normes d’hygiène sont correctes! Il se méfie par exemple de l’amer! 😀 De plus, un bébé a besoin d’énergie pour grandir, c’est pourquoi il préfère parfois éviter les aliments peu caloriques comme les légumes.

N’oublions pas la puissance de l’imitation (c’est pour cette raisons que les mexicains mangent du piment tôt: personne ne le leur demande, mais comme il est à table et que les grands s’en servent, le bébé veut imiter les adultes… )

Patience et répétition!!!

Je vous cite un passage: « Afin d’éviter de transformer la table en champs de bataille, on pourrait être tenté de ne donner à nos bambins que des produits connus et déjà appréciés. Le risque de ce type de pratiques serait cependant de restreindre le répertoire de l’enfant à quelques aliments favoris. Or, on ne cesse de le répéter, manger varié, au delà de nos besoins d’omnivores, est une des solutions avancées pour limiter le risque de certaines maladies et le surpoids. »

  1. Fresh bio vegetables, white background, reflective surface.jpg

Modernisation et diversité

La mondialisation et la modernisation devraient permettre d’accéder à des recettes variées et exotiques mais elle favorise en fait la consommation de plats « industrialisés au goût standardisé au détriment des recettes familiales ». Les aliments sont de plus moins savoureux (pensons aux tomates!), et sans histoire.

Les aliments élaborés prêts à l’emploi, même s’ils plaisent aux enfants, risquent de gommer les particularités sensorielles de chaque aliment.

D’autres pistes

Persister à faire goûter sans obligation de finir (il faut parfois jusqu’à 10 fois!)

Accéder systématiquement aux demandes de l’enfant(des pâtes au lieu des brocolis!) ne lui rend pas service: plus le parent accède aux demandes de l’enfant, plus l’enfant se révèle sélectif et peu intéressé par la nourriture.

Bannir les comportements de pression (« finis ton assiette! »), l’énervement au moment des repas, les punitions et le chantage affectif.

Donner le bon exemple.

Etre persistant en restant dans le plaisir! Et ne pas oublier que chaque enfant est unique!

10813623_10204467547102737_576858214_o

Il ne s’agit pas que de la santé!

Aimer manger varié, c’est s’ouvrir aux plaisirs de la gastronomie, des aliments savoureux, des cuisines d’ailleurs et à la convivialité.

danemark-assiette-poisson-1

Le problème des collations 

A terme, un bébé doit passer à 4 repas par jour: matin, midi, goûter, soir. (D’ailleurs, je me suis demandée quand, car pour l’instant dès que poussinette veut du lait, je lui en donne! En même temps j’allaite alors ça rend les choses faciles… Et on fait des câlins! 😉 )

Il est paradoxal qu’on laisse les enfants grignoter, les habituant à des collations (souvent limites d’un point de vue calorique), alors que l’obésité infantile ne cesse d’augmenter. L’auteur souligne le côté aberrant de la brique de lait donnée à 10h soit moins de 4h (l’écart minimal entre 2 repas selon les nutritionnistes) avant le repas du midi. Cette mesure a été décidée en 1975 pour écouler les excédents de lait alors que seuls 7% des enfants ne mangent pas le matin et que pour la plupart le taux de calcium est excédentaire!

Après la piscine, oublions et la collation et profitons du repas suivant « pour éblouir ses papilles ».

665299ratatouille

Voilà pour ce petit assez long en fait, je me suis un peu enflammée, je ne sais pas si vous êtes encore là! résumé. Qu’en pensez-vous? Etes-vous d’accord avec l’auteur?

J’ai beaucoup aimé la partie sur l’apprentissage de la curiosité des goûts, moins celle sur les collations car j’ai un peu de mal avec les règles alimentaires, tout en avouant qu’il semble que l’auteur a raison…

Publicités

18 thoughts on “Des livres pour comprendre bébé: Le bébé gastronome

  1. Elia

    Alors ça, ça m’intéresse beaucoup!! Il n’y a plus vraiment de bébé à la maison, mais le repas, c’est une vrai galère! Mon grand ne mange rien, ou plutôt, il ne voudrait que des frites, des pâtes, du riz et du steak haché. Sa sœur devient de plus en plus difficile, et surtout, elle accepte de manger son assiette, seulement et seulement si son frère mange aussi… Je te laisse imaginer le tableau… Bref, une vrai plaie pour leur faire goûter des légumes! Et pourtant, nous, les parents, on mange très variés, et a table avec eux… On verra, peut être que ton bouquin me donnera une bonne nouvelle piste 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Elsa

      J’imagine le casse tête… Et c’est ce que je crains aussi, parce que la question de l’alimentation est toujours délicate… Elle est bien cette petite collection, j’espère que le livre pourra te donner des pistes, il y a vraiment plein de super astuces et d’explications pour comprendre. Bon courage pour le prochain repas!!!

      Aimé par 1 personne

    1. Elsa

      Merci!!!! 🙂
      C’est un plaisir 🙂 J’étais assez enthousiasmée alors je me suis dit qu’un petit résumé pourrait être utile… Peut-être à d’autres mamans, et comme pense-bête pour moi! Elle est sympa cette collection, je trouve « les savoirs de bébé » complètement hallucinant!

      Aimé par 1 personne

  2. Mathilde ... au fil des heures

    Dis donc … y’en a une qui kiffe sa compote non ?!!! Elles sont géniales ces photos !!!
    C’est chouette ce petit livre !!! C’est quand même pas mal rassurant de voir qu’il faut parfois faire dix essais pour que bébé accepte certains goûts … mais c’est top de savoir qu’il faut continuer à proposer !!! Espoir !!!!

    Aimé par 1 personne

    1. Elsa

      Merci! 🙂 Et encore je n’ai pas mise celle où elle avait mangé seule ses carottes… Couverte de carottes des pieds à la tête!
      Oui, ça m’a rassuré! 🙂 Espoir!!! 😀 Tu as trouvé le mot! 🙂 Je voudrais juste lui rendre service pour quand elle sera plus grande, c’est chouette d’apprécier plein de saveurs différentes!

      Aimé par 1 personne

  3. cabanealaska

    Tu as de la chance si Poussinette veut goûter à tout, c’est je pense signe qu’elle aimera beaucoup de choses ! Moi j’ai vécu les 2 cas : une fille qui aime tout et un fils qui avait dû être empoisonné dans une autre vie ! Par un légume ! Je ne l’ai jamais forcé, ni fait de chantage. Il a commencé à goûter de lui même vers 10 ans et maintenant à 15 ans il mange de nombreux légumes.
    Un barbouillage à la compote c’est bien mais au chocolat c’est encore mieux !!!

    Aimé par 1 personne

    1. Elsa

      C’est super qu’il mange de nombreux légumes maintenant! Ca prouve bien que chaque enfant est différent… J’espère que ça ira pour poussinette!!! 🙂 Ce que tu dis est encourageant!
      Le barbouillage au chocolat, on n’a pas encore tenté!!! 😀

      Aimé par 1 personne

    1. Elsa

      Chacun ses goûts! 🙂
      Je n’ai pas beaucoup de mérite car je dévore les légumes… C’est ma catégorie d’aliments préférée! Et du coup j’ai bien envie que poussinette mange varié.
      Comme tu dis, je verrai si tout ça est efficace dans 2 ans!!! 😀

      Aimé par 1 personne

  4. isabelle

    Bonjour jolie Elsa. J’espère que tu vas bien. Merci pour les compliments pour mon poème, ça m’a touchée. Très bel article que tu nous post là. Je suis d’accord évidemment. Bon moi les enfants sont grands mais il n’empêche. Bien se nourrir et manger varié c’est important. Le goût c’est essentiel et les bonnes habitudes se prennent tôt. Elle est trop chou ta Poussinette. Lol ! Toute barbouillée de compote. Bonne soirée. Bisous. Isa.

    Aimé par 1 personne

    1. Elsa

      Merci Isabelle! C’est vrai que les bonnes habitudes se prennent tôt…
      C’est vraiment sincère, ton poème est excellent, j’aime beaucoup lire ce que tu écris!!!
      Oui j’aime bien sa petite tête pleine de compote!!!! ❤
      Dans l'attente de lire la suite de tes écrits 😉
      Gros bisous

      J'aime

Allez laisse ton commentaire, ça fait plaisir!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s